Violette Sauvage annonce le printemps !

Violette Sauvage annonce le printemps !

Hello les filles ! Le printemps arrive et il est temps de renouveler sa garde robe selon les dernières tendances pour commencer cette nouvelle saison comme il se doit ! J’adore partager mes petits bons plans mode et c’est pour cela que j’ai le plaisir de vous annoncer que je re-vide mon dressing avec Violette Sauvage ! Et oui ! Mon Fashion Flea Market préféré a décidé de s’installer au Carreau du Temple samedi 1er avril pour le plus GEANT des vides dressing. Alors autant vous dire, que pour toutes celles qui recherchent de la mode accessible tout comme moi, c’est l’event de cette saison à ne pas rater.  Entre marques créateurs, ateliers DIY ou du vintage de luxe, il y a de quoi passer un bon moment entre filles (ou avec son chéri pour les plus chanceuses d’entre nous).

Vider son dressing avec Violette Sauvage

Vous l’aurez compris, c’est le lieu de rendez vous pour shopper des bonnes affaires. Mais c’est aussi une organisation hyper structurée (mais super fun 😉 ) qui  va vous permettre de faire de la place dans votre dressing ! J’ai donc décidé de partager avec vous mes petites astuces. Je vous mettrai le lien juste en dessous pour les prochaines inscriptions. Vous y trouverez toutes les modalités d’inscriptions ainsi que les tarifs. Je tiens à préciser que le prix peut surprendre au premier abord, mais, ça vaut ce que ça vaut, sachez que je rentabilise au moins 3x plus à chaque fois.

Mes conseils pour préparer votre Vide dressing

C’est donc la 3 eme fois que j’y participe et je pensais que ça pourrait être utiles de vous confier mes petits “tips” pour se préparer au mieux à votre futur Vide Dressing Violette Sauvage 😉

1. Faire le “TRI”

Quand je parle de tri, je parle de faire le VRAI tri. C’est à dire qu’il faut que vous consacriez au moins une journée entière à le faire si votre dressing crie au secours depuis plus d’une année. Donc on sort sa plus grande valise, on la vide et on la pose au pied de son dressing. Puis on prend chaque vêtement, et on réfléchit à la dernière fois qu’il a été porté. Dépassé les 1 an, hop on se laisse aucun temps de réflexion supplémentaire, on plie et on range dans la valise !

2. N’oublions pas les cintres !

Tout dépend du nombre de vêtements que vous voulez présenter, mais plus vous en mettez, plus les clients auront du mal à chiner dans votre stand. Tout simplement parce que quand on a du mal à faire glisser les cintres d’un vêtement, on se décourage vite et on passe au prochain stand ! Du coup on favorise les cintres pour les robes, vestes, manteaux, et on plie tout le reste car des tables peuvent être mises à dispo si besoin (à préciser lors de la réservation du stand).

3. Etiquettes or not Etiquettes ?

Alors, certaines s’en passent, d’autres non comme moi. Il faut savoir que durant le Vide Dressing Violette Sauvage, il y a énormément de traffic. Et il n’est pas toujours évident d’avoir les yeux partout pour répondre  à la demande des visiteurs. J’ai pu constater que la question qui revenait en premier était “Combien ça coûte ?”. Donc oui, mettre le prix est un gain de temps et permet des fois de faciliter une vente sans avoir eu à négocier quoi que ce soit. D’ailleurs, en terme de négociations, n’oubliez pas de ne pas être gourmand dans les prix proposés. Il est très important de savoir que l’achat d’un vêtement dans un vide dressing n’est pas prémédité. Tout se fait selon un coup de coeur. Et il passe par son prix le plupart du temps. Alors n’hésitez pas à les casser 😉

Ma petite astuce pour étiqueter tout les produits ? Je le fais une fois sur place. Sachant que l’évènement débute en général en fin de matinée, je me rends sur mon stand une demi heure plus tôt pour préparer mon stand et me consacrer à cette tâche. Pas besoin d’avoir de machine spécifique, personnellement je découpe la veille des “petits carrés” de papier soigneusement, que j’apporte le jour J. Munie d’un stylo et d’un rouleau de scotch, le tour est joué !

4. “I like to make money, get turnt”

Petite partie importante pour bien préparer son vide dressing : Prévoir de la monnaie ! Vraiment, vraiment pratique. Sachez que les visiteurs ont la possibilité de payer par Carte Bleue mais forcément vous payez la commission Violette Sauvage. Top pour les grosses sommes, mais si vous bradez les prix (je vends plein de choses entre 3 et 10 euros), les espèces c’est quand même bien plus facile à gérer !

5. Comment se déplacer avec ses grosses valises ?

Personnellement, je passe par Uber. Je préfère investir dans un taxi car je n’ose imaginer le parcours dans les transports en commun si tu as plus de 2 correspondances. Après, c’est à vous de voir, mais pour être d’attaque et efficace pour une journée de vide dressing, il est important d’arriver en pleine forme et non dégoulinante de sueur, car il a fallu courir après chaque metro, les bras en moins 😉

Voila voila 🙂 J’espère que ces petits conseils vous ont plu, et si jamais vous êtes tentées par cette expérience, je vous laisse toutes les infos juste ici :

Violette Sauvage 

Prochaine édition : Le 1er Avril de 11h à 20h

Au Carreau du Temple – 4 rue Eugène Spuller, (métro Temple ou République)

Infos tarifaires pour la location d’un stand :  www.violettesauvage.fr 

Pour plus détails sur l’évènementLien FB

Tarif Entrée Visiteur : 3€ 

Psssst : Si toi, Oh homme perdu, passe par là, sache que Violette Sauvage Homme existe 😉

Crédit photo : Violette Sauvage

 

 

 

 

Vous pourriez aimer

1 Commentaire

  • The Stylish Notes 22 mars 2017 22 h 56 min

    Dommage que je ne sois pas à Paris le week-end du 01 avril :/
    Mais ce n’est que partie remise !
    Bisous ♡

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.